• +226 70 65 65 00
  • elitescommunication14@yahoo.fr

2 maîtres du chantage à la vidéo arrêtés à Adzopé

2 maîtres du chantage à la vidéo arrêtés à Adzopé




Enregistrer illégalement une image ou une communication privée à caractère sexuel, d’une personne à son insu est puni de 2 à 5 ans d’emprisonnement, selon la loi sur la cybercriminalité en Côte d’Ivoire.

DANHO ADJA DOMINIQUE et ADO NANDJUI JEAN ERNEST suspects dans une affaire d’enregistrement illégal de communication, de chantage à la vidéo et escroquerie sur internet s’exposent à cette sanction.

La DITT a été saisie dans le cadre de la coopération policière, par l’Ambassade de Turquie en Côte d’Ivoire car un de leur ressortissant Mr W en a été victime. Les enquêtes menées par la PLCC avec le soutien du Laboratoire LCNont abouti à l’arrestation de ces deux individus. Les mis en cause détenaient de nombreusesvidéos compromettantes et images à caractère sexuel de plusieurs personnes de type européen dont celle de Mr W.

DANHO ADJA DOMINIQUE et ADO NANDJUI JEAN ERNEST ont déclaré être des maîtres dans l’art du chantage à la vidéod’où ils tirent les fonds pour vivre. Ils ontdonc abandonné l’école pour s’y consacrer à plein temps.

De cette pratiqueDANHO ADJA DOMINIQUE alias « ISABELLE ALVES », « ANDREA LILIANE CLEMENT » aurait obtenu environ la somme de 4 588 850 FCFA soit 7000 EUROS.

ADO NANDJUI JEAN ERNEST alias « FRANÇOISE », quant à lui aurait escroqué environ 2 622 200 FCFA soit 4000 EUROS.

Devant le Parquet d’Abidjan  les suspects ont été conduits le 16 novembre 2016, ils répondront des actes qui leurs sont reprochés.

admin

Leave a Comment