• +226 70 65 65 00
  • elitescommunication14@yahoo.fr

Author Archives: admin

Gambie: Des hackers piratent le site internet de la présidence Gambienne




Il y a quelques jours, des hackers s’en sont pris au site officiel de la Présidence de la Gambie (statehouse.gov.gm).

Ces génies du web ont piraté ledit site et ont remplacé le contenu par une photo de Adama Barrow, déclaré vainqueur à l’issue du vote du 1er décembre dernier. Photo au bas de laquelle on peut lire ce slogan en portugais: «La lutte continue, la victoire est proche».

Selon Socialnetlink, le site est devenu hors service pendant quelques temps.

admin

Le classement 2016 des pays africains en matière de TIC et télécoms, le Burkina pas bon élève




L’Union Internationale des Télécommunications (UIT) a publié son rapport « Mesurer la société de l’information 2016 ». le Burkina Faso est 34e sur 46 pays notés. 

Il ressort de cette étude sur le niveau de développement des TIC et télécoms dans 175 pays, que l’ile Maurice demeure le champion en Afrique (73e au niveau mondial), suivi des Seychelles et de l’Afrique du Sud, tandis que le Niger et le Tchad, en queue de peloton africain et mondial, doivent encore déployer d’importants efforts pour améliorer l’accès de leurs populations aux télécoms et espérer s’éveiller à l’économie numérique.

Dans sa recherche, onze indicateurs permettent à l’UIT d’évaluer le niveau global de développements des TIC et télécoms dans les pays figurants dans l’étude. Ces indicateurs jaugent le niveau d’accès aux TIC et télécoms, leur usage et les compétences TIC dans chaque pays. Un classement général des bons et mauvais élèves, selon une moyenne de 10 points, est alors produit par l’UIT.

Classement des pays africains

(sur 46 pays notés)

Afrique 2016 2015
1 Mauritius 73 73
2 Seychelles 86 88
3 South Africa 88 86
4 Tunisia 95 95
5 Morocco 96 98
6 Cape Verde 97 99
7 Egypt 100 97
8 Algeria 103 112
9 Botswana 108 109
10 Ghana 112 111
11 Namibia 120 121
12 Gabon 124 126
13 Kenya 129 129
14 Côte d’Ivoire 132 139
15 Zimbabwe 133 132
16 Lesotho 134 138
17 Swaziland 136 136
18 Nigeria 137 137
19 Sudan 139 134
20 Senegal 141 140
21 Gambia 143 141
22 Zambia 147 148
23 Cameroon 148 146
24 Mali 149 149
25 Rwanda 150 158
26 Mauritania 151 154
27 Angola 154 152
28 Liberia 156 161
29 Uganda 157 155
30 Benin 158 156
31 Togo 159 159
32 Equatorial Guinea 160 157
33 Djibouti 161 160
34 Burkina Faso 162 163
35 Mozambique 163 164
36 Guinea 165 166
37 Madagascar 166 165
38 Tanzania 167 167
39 Malawi 168 168
40 Ethiopia 169 172
41 RD Congo 170 169
42 Burundi 171 173
43 South Sudan 172 170
44 Guinea Bissau 173 171
45 Chad 174 175
46 Niger 175 174
admin

L’activiste des réseaux sociaux Naim Touré est en garde à vue





« l’adjudant-chef Moussa Nébié dit Rambo, soldat de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP) incarcéré à la Maison  d’arrêt et de correction des armées (MACA), aurait été évacué à l’hôpital Blaise Compaoré après s’être blessé en faisant du sport » ecrivait l’activiste des reseaux sociaux Naim Touré sur sa page Facebook le 11 décembre 2016. Une publication qui a valu à Naïm Touré d’être interpellé par la gendarmerie, sur instruction de la Justice militaire.

Trois raisons

La première raison de cette convocation, selon des sources proches du dossier, c’est qu’il « y a une violation claire du secret de l’instruction« .

Ensuite, les informations données par l’activiste seraient fausses. Selon en effet les mêmes sources, corroborées par les confrères du faso.net et de Radio Oméga, Rambo a été soigné à l’hôpital Blaise Compaoré et a réintégré sa cellule. En plus, « les malades à la MACA sont pris en charge par la MACA« .

Le troisième motif  de sa garde à vue, c’est que Naïm Touré aurait affirmé n’avoir rien à dire à la gendarmerie. Pourtant, expliquent nos sources, l’activiste n’est pas un journaliste et n’a donc aucune légitimité pour se prévaloir de la protection des sources. Ce qui le place du coup sous l’infraction du « refus de collaborer« .

Enfin, le quatrième élément qui taraude l’esprit de la justice militaire, c’est «quel intérêt Naïm Touré aurait à dire des contre-vérités sur un ex-RSP ?». Surtout dans un contexte marqué d’insécurité et surtout par des tentatives d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

Autant de raisons qui ont conduit à l’interpellation de l’activiste. Une interpellation qui soulève un tollé sur la toile. Les réactions pullulent depuis lors sur Facebook et sur Twitter,  indignées les unes plus les autres, estimant qu’il s’agit là d’une atteinte à la liberté d’expression.

admin

9 erreurs à éviter pour bien communiquer sur Facebook




Représenter une marque, une entreprise ou même gérer sa présence en ligne est chose importante sur les réseaux sociaux mais communiquer sur Facebook demande beaucoup de manières.

Chacun dit avoir sa propre stratégie quant à la gestion de son image ou de celle qui lui a été confiée.Il y a certaines erreurs subtiles que nous commettons quand il s’agit de communiquer sur Facebook. Nous vous aidons à ne pas vous faire coller la mauvaise étiquette et à communiquer sur Facebook de la meilleure des manières.

Faute 1 : Vous inviter sur le mur de X et faire votre pub

Écrire sur le mur d’un inconnu en y laissant le lien de sa page ou de son activité est une très mauvaise manière de communiquer sur Facebook. Ce genre de publicité ont de plus en plus lieu ou en commentaire sur certaines publications, et bien c’est l’une des choses que vous devez bannir immédiatement si vous le pratiquez. Il est bien de se créer un réseau, de communiquer avec un inconnu c’est le but des réseaux sociaux, mais faire sa publicité sur les pages des autres, c’est une mauvaise approche, rectifiez là.

Passer de murs en murs pour laisser vos liens ou communiquer sur vos évènement, c’est ce qu’on pourrait qualifier d’actes désespérés, vous êtes en route pour une mauvaise réputation.

Faute 2 : Une photo qui ne reflète en rien votre communication

Soi vous parlez vie professionnelle, soi vous parlez vie privée. Associer une photo de vous avec vos amis à la plage sur un profil qui dit que vous êtes CEO d’une organisation que vous voulez crédible, vous convenez avec nous de l’incohérence entre le sujet et la photo que vous postez.

Votre photo parle beaucoup plus vite qu’une longue publication expliquant votre domaine d’activité. Ainsi donc quand nous voyons David Guetta avec une photo de lui sur une platine avec un casque, nous conclurons immédiatement qu’il exerce dans la musique, même s’il est devenu propriétaire d’un club de football entre temps, tant que nous n’aurons pas vu une photo de lui sur son profil avec le staff du club , ou tout autre photo à caractère sportive, nous garderons à l’esprit qu’il est toujours le dj que tout le monde connaît.  Faites attention à vos photos.

Faute 3 : Intervalle très réduit entre la publication des billets de la journée

Publier 3 billets en 5 minutes sur votre page, c’est une mauvaise appréciation des choses. Si vous exercez en tant que Community Manager, on aura l’impression que vous vous débarrassez d’une tâche pénible. Ils serait avantageux pour vous, même si l’emploi du temps du jour prévoit 3 publications, que vous les publiez dans un espace de temps raisonnable.

Faute 4 : Faire de la page Facebook gérée votre carnet d’humeurs

Si vous êtes derrière une page sur Facebook, et bien à partir de ce moment il ne s’agit plus de vous, de votre personnalité, de votre quotidien, mais de ce pourquoi elle a été créée.

Les internautes vous suivent surement parce que vous avez pour sujet un thème bien précis qui leur parle, alors un mélange de ce thème et par exemple régler un différend via le compte en question, c’est perdre votre crédibilité.

Faute 5 : Oublier que le français c’est la grammaire + l’orthographe + la conjugaison

Relire, relire, se faire corriger si possible est la meilleure façon de pallier à des billets pleins de fautes. N’ayez aucun complexe à corriger vos erreurs quand elles vous sont signifiées et faites le dans les temps afin qu’elles ne soient pas vues par un grand nombre de personnes.

Faute 6 : Négliger la mise à jour de son album photos

Les années passent et ce sur quoi vous communiquez aujourd’hui, ces photos que vous avez partagées en 2016, ne seront plus d’actualité dans 10 ans ou même dans 2 ans, pensez à les stocker ailleurs que sur votre profil. Si vous avez opté pour une utilisation à titre professionnel de votre compte Facebook, faites le tri et débarrassez vous de ces photos qui peuvent mettre en doute votre statut de professionnel.

Faute 7 : Etre hors sujet lors d’un débat sur votre page

Le domaine que vous affichez sur les réseaux sociaux demande que vous ayez une maîtrise des débats qui peuvent être lancés à tout moment sur votre page. Vrai que vous y êtes comme un modérateur mais vous devez montrer que vous avez la maîtrise de votre sujet. Si ce n’est pas le cas et que vous n’avez pas encore eu droit à des débats, commencez à apprendre plus de votre sujet.

Faute 8 : Devenir une sorte d’admirateur secret

Si vous êtes pour un contact, celui qui laisse un j’aime systématique en 3 secondes après la publication d’une nouvelle, ou encore celui qui laisse un j’aime à tout et à n’importe quoi aux publications de cette personne X, vous allez passer pour un harceleur. Je ne dis pas qu’il ne faut pas laisser un j’aime quand une publication vous parle, mais il faut le faire avec tact. Abuser devient suspect.

Faute 9 : Vous faire passer pour l’auteur d’une publication

Des personnes en dehors de vous ayant déjà vu une publication ou infographie, photo, post, soit des minutes ou des heures avant que vous la preniez et communiquiez à ce sujet comme étant l’auteur, si cela devient votre habitude, au final aucune de vos publications ne sera prise au sérieux. Il y aura toujours ce doute dans la tête des internautes et ils iront chercher, à coup sûr, la vraie source.

Nous espérons que votre manière de communiquer sur Facebook s’améliora et si faisiez les erreurs indiquées, adopter les méthodes contraires est une solution pour vous. Pensez à noter les changements que vous aurez remarqué dans vos interactions avec les membres de votre communauté ; votre popularité sera certainement grandissante.

marketing

admin

Quel type de contenu est le plus partagé sur les réseaux sociaux ?




Les internautes inscrits sur les réseaux sociaux sont très nombreux (62% des internautes français) mais réaliser un contenu pertinent qu’ils vont partager n’est pas évident.

Ils sont tellement sollicités sur les réseaux sociaux chaque jour par divers contenus que c’est à vous de faire celui qui va les intéresser au point de le partager. Nous vous présentons ici des types de contenus qui ont le plus de chance d’être partagés.

Les infographies, un mélange d’écrits et de visuels

Les infographies sont l’un des types de contenu que vous pouvez créer facilement, les plus partagés socialement. En effet, une infographie regroupe beaucoup d’informations imagées, nous en apprend beaucoup sur un sujet sans nous lasser grâce à toutes les illustrations (images ou autres dessins).

80% des gens retiennent ce qu’ils voient donc un contenu visuel va plus être mémorisé qu’un écrit. Mais une image ou une vidéo peut très bien accompagner un texte et même l’illustrer ou le faire comprendre. Celui-ci sera plus apprécié pour cette illustration et certainement partagé.

Les images pour illustrer

Les images, seules ou accompagnées d’un texte, obtiennent une forte implication sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, les posts accompagnés de photos reçoivent 53% de likes en plus que les posts habituels et sur Twitter les tweets accompagnés d’images obtiennent 150% de Retweets en plus. Ces études de Buffer montrent bien que les images ont un impact énorme sur les partages des réseaux sociaux.

Les vidéos attirent pour leur côté dynamique

La vidéo est un des contenu très partagé sur les réseaux sociaux, surtout si elle touche le côté réactionnaire des humains ; cela peut être une vidéo touchante, énervante ou amusante mais qui fait réagir. Les vidéos augmentent également beaucoup l’implication sur les médias sociaux, étant plus dynamiques, elles ont une meilleure portée organique. Une étude réalisée par Buzzsumo montre que les vidéos génèrent 18,4% d’attraction sociale.

Les contenus écrits ont plusieurs formes

Forcément, lorsque vous faites une publication sur les réseaux sociaux, un message est nécessaire pour accompagner une image, une vidéo, dans une infographie ou seul. Mais ce message doit avoir un impact fort sur vos lecteurs pour être partagé.

La composante émotionnelle est essentielle

Les contenus les plus partagés utilisent au moins un levier de viralité à savoir :

  • le rire
  • la surprise
  • l’humanisme

Ou un levier d’émotions humaines :

  • la beauté
  • l’inspiration
  • la peur
  • l’urgence
  • le choc

Il est absolument déconseillé d’utiliser tous ces leviers mais quelques uns suffisent pour que vos contenus soient appréciés et surtout partagés.

Les publications faisant passer des émotions fonctionnent bien sur les médias sociaux. Pour ce type de contenu, vous pouvez utiliser des citations ou des histoires inspirantes ou encore essayer de créer du contenu comportant une expérience en rapport avec le sujet abordé. S’il y a de l’émotion créée chez le lecteur, en retour il y aura des réactions, des commentaires et du partage.

Buffer a analysé les effets des émotions sur le partage et en a conclu qu’importe le domaine d’activité, les « sentiments positifs » et les « avis positifs » sont connectés par des émotions positives dans le partage de contenus sur les médias sociaux.

Les actualités sont importantes mais à adapter selon la cible

Les articles traitant de l’actualité sont au sommet avec le plus grand nombre de partages sociaux, tous les types de contenus envisagés. Nous avons tous déjà partagé une actualité sur un réseau social alors imaginez si vous reprenez les dernières actualités, à quel point celles-ci vont être partagées.

Pensez toutefois à adaptez vos contenus d’actualité à votre cible. Certes, votre contenu doit être pertinent mais il doit particulièrement créer de l’engagement de la part de votre cible alors diversifiez les thèmes de vos actualités mais toujours en rapport avec les attentes de vos prospects et clients.

Les listes, efficaces et rapides à lire

Certaines études démontrent que le cerveau est fait pour s’adapter aux listes et Buzzsumo le prouve avec son analyse montrant que les listes recevaient 22,45% d’implication sur les réseaux sociaux. Les listes ont l’avantage d’être faciles à créer et sollicitent la curiosité des lecteurs. Comme l’humain s’y adapte facilement, vous êtes davantage susceptible d’obtenir des partages et de créer de l’implication grâce aux listes.

Si vous souhaitez en publiez sur les médias sociaux, créez des listes uniques et attrayantes afin d’améliorer votre implication.

Vous savez maintenant quels types de contenu vous pouvez publier sur les réseaux sociaux afin d’avoir le plus de partages possible. Les infographies, images, vidéos, actualités et listes sont les plus partagés mais n’oubliez pas l’émotion positive, elle compte beaucoup et pousse les internautes à plus partager.

marketing

admin

Un site web qui vous aide à disparaitre d’internet




Le site web Deseat.me vous permet d’effacer facilement vos traces digitales liées à votre compte Google.

Voici une information qui risque de vous intéresser si souhaitez effacer sans trop de contraintes votre votre trace sur la Toile.

Le nouveau site web Deseat.me permet de se désinscrire de la plupart des sites et services auxquels est relié un compte Gmail.

Deseat.me se démarque par sa simplicité d’utilisation. En effet, il suffit de s’y connecter via son compte Google pour que l’application recense tous les services, sites, réseaux sociaux ou mailing-lists liés à cette adresse Gmail. À vous de sélectionner ensuite les comptes que vous voudriez supprimer.

Derrière ce nouveau site se cachent deux développeurs suédois, Wille Dahlbo et Linus Unnebäck, très attachés au respect de la vie privée sur le net, comme expliqué sur leur page, traduit en français par Konbini.

Protection des données personnelles
« Nous sommes très attentifs à la vie privée et à la sécurité des données. C’est notre souci le plus grand. C’est pour cette raison qu’on vous propose de l’appliquer à votre ordinateur. La seule chose que vous nous donnez, c’est les comptes que vous souhaitez supprimer. C’est tout. Et comme on utilise le protocole OAuth de Google, on a accès à aucune information. »

Adieu donc aux newsletters qui encombrent votre boîte mail. Idem pour vos comptes sur des sites tombés dans l’oubli mais qui stockent toujours vos données personnelles. Des données qui, rappelons-le, sont toujours susceptibles d’être piratées. Moins une adresse email circule, mieux votre sécurité digitale est assurée.

admin

WhatsApp : un nouveau virus nommé WhatsEspião circule




Vous utilisez WhatsApp ? Soyez vigilant : un virus circule actuellement via l’application, on estime que 100 000 utilisateurs sont infectés. Voici comment vous protéger contre le dernier virus à la mode, « WhatsEspião ».

Vous devez faire particulièrement attention aux liens web reçus sur WhatsApp, même si vous avez parfaitement confiance en la personne qui vous envoie ce lien. Le dernier piège en date consiste à recevoir un message d’un contact sur WhatsApp. Cette personne vous fait une confidence alléchante :

J’ai découvert un programme pour espionner les conversations sur WhatsApp. Clique ici pour y accéder !

Évidemment, c’est totalement faux. Les personnes mal intentionnées à l’origine de ce message ont simplement pris possession du compte WhatsApp de votre ami et vous incitent à vous rendre sur un site malveillant. Pour « espionner les conversations », vous devrez installer une application qui ne vous permettra pas d’y avoir accès. Les hackers pourront juste ajouter des publicités sur votre écran pour gagner de l’argent et accéder à votre compte WhatsApp pour permettre au virus de circuler.

Selon PSafe, 100 000 utilisateurs ont déjà cliqué sur ce lien. Ce virus, surnommé WhatsEspião (WhatsApp / Espion), se répand rapidement. Les utilisateurs ne se méfient pas, car c’est un de leur contact WhatsApp qui leur envoie ce message. En résumé, si vous voulez protéger vos données et permettre à ce type de virus de ne pas circuler : ne cliquez pas sur les liens que vous ne connaissez pas sur WhatsApp.

admin

YouTube dépasse le milliard d’utilisateurs




Site web d’hébergement de vidéos sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, évaluer, regarder, commenter et partager des vidéos Youtube a dépassé le milliard d’utilisateurs actifs mensuels.

  • Utilisateurs actifs mensuels (MAU) : 1 milliard
  • Nombre de vues par jour : 4 milliards
  • Nombre de vues par jour sur mobile : 1 milliard (25% des vues)
  • 6 milliards d’heures de vidéo vues par mois
  • 72 heures de vidéo ajoutées chaque minute

Ces statistiques ‘Monde’ ne sont pas récente. En revanche, YouTube a dévoilé de nombreuses statistiques sur YouTube en France à la fin de mois de novembre 2016.

  • Plus de 4 millions de visiteurs uniques par jour en France sur desktop
  • Plus de 23 millions de visiteurs uniques par mois en France sur desktop
  • Plus de 25 millions de visiteurs uniques par mois en France sur mobile
  • 2/3 des utilisateurs vont sur YouTube plusieurs fois par jour.
  • 2/3 des utilisateurs vont sur YouTube depuis leur smarpthone.
admin

Chiffres Google – 2016, premier moteur de recherche ans le monde




À l’origine, Google n’était qu’un moteur de recherche, sans doute le meilleur au niveau de la pertinence des liens. Depuis, Google est devenu une filiale d’Alphabet et ses services se sont multipliés : gestion des emails avec Gmail, du calendrier avec Agenda, stockage et édition de documents avec Drive…

Un nombre incalculable d’outils permettant à Google de figurer parmi les toutes premières entreprises du web.

Moteur de recherche

Part de marché Google

  • Monde : 92,9% – Bing à 2,7%, Yahoo! à 2,2%.
  • Europe : 93,0% – Bing à 3,2%, Yandex RU à 1,5%.
  • France : 94,1% – Bing à 3,4%, Yahoo! à 1,8%.

Source : StatCounter (novembre 2016)

Requêtes Google

  • 30 000 milliards de pages sont indexées par Google.
  • 20 milliards de sites sont visitées (crawlées) par Google, chaque jour.
  • 3,3 milliards de requêtes sont effectuées chaque jour (100 milliards par mois).
  • 15% des requêtes sont de nouvelles requêtes (500 millions par jour) !

Source : Business Insider.

Résultats financiers

  • Chiffre d’affaires trimestriel (Q3 2016) : 22,25 milliards de dollars
  • Bénéfice trimestriel (Q3 2016) : 6,78 milliards de dollars
  • Chiffre d’affaires annuel (2015) : 74,5 milliards de dollars
  • Bénéfice annuel (2015) : 23,4 milliards de dollars

Source : Résultats trimestriels d’Alphabet.

admin

Censure des réseaux sociaux: l’Afrique épinglée




L’ONG américaine Freedom House, vient de rendre publique son rapport menée dans une soixantaine de pays sur les réseaux sociaux. il ressort clairement que les réseaux sociaux sont de plus en plus surveillés partout dans le monde par les autorités, voire censurés.

En tête de ce triste classement: la Chine, la Syrie, l’Iran. L’Afrique n’est pas épargnée. En plus des réseaux classiques, type Facebook ou Twitter, les applications de messagerie sont de plus en plus restreintes. C’est le cas notamment de WhatsApp, messagerie instantanée, gratuite, adoptée par de nombreux Africains.

Les réseaux sociaux sont souvent les uniques alternatives pour s’exprimer et communiquer. Ils sont donc dans le collimateur de certains gouvernements.

les censures des réseaux sociaux n’ont jamais été aussi fréquentes sur le continent Africain. Récemment, Internet a été complètement coupé au Gabon en réponse aux violentes manifestations qui ont suivi la proclamation des résultats de l’élection présidentielle en septembre dernier. Les autorités ont également installé un couvre-feu : la connexion totalement bloquée de 18 heures à 6 heures. Parallèlement, les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou WhatsApp sont restés inaccessibles.

De nombreux pays africains ont utilisé un procédé similaire cette année lors de troubles, de manifestations ou en période électorale : Ouganda, Tchad, République démocratique du Congo (RDC), Congo-Brazzaville ou encore Éthiopie. « Nous avons recensé près de 50 coupures en 2016 contre moins de 20 en 2015 », commente Deji Bryce Olukotun, directeur d’AccesNow, un collectif d’associations de défense des internautes. Avant d’ajouter : « La tendance semble se généraliser. De plus en plus d’Africains ont un accès à Internet et peuvent s’exprimer librement et organiser des événements. Ça effraie les gouvernements. »

admin